Festival Histoire de l’art de Fontainebleau 2018

Rendez-vous juin 2018

Le FHA s’attachera cette année à montrer le caractère polymorphe de la notion de rêve et ses infinies réminiscences dans les arts visuels. Il associe le rêve personnel, les recompositions oniriques, le fantastique ou le cauchemardesque mais également le songe biblique. Au gré des époques et des civilisations, le rêve réactive la figure de Morphée, fils du sommeil ; il devient source d’inspiration et modèle du processus créatif (avec le Symbolisme puis le Surréalisme) ; il invite enfin les artistes à relever le défi de représenter l’invisible du songe, le merveilleux de l’utopie, les mystères de l’inconscient. Les plus grands artistes ont investi le rêve : de Bosch à de Piero della Francesca, de Georges de La Tour à Friedrich, de Füssli à Luis Buñuel, de Goya à Georges Méliès, de Redon à Dalí, de Magritte à Sophie Calle, de Delvaux à Annette Messager.

Pays invité : la Grèce

Patrie d’Homère, elle est également la terre natale du peintre El Greco et du sculpteur Takis ainsi que des cinéastes Théo Angelopolous ou Costa-Gavras. Destination de voyages artistiques ou touristiques, sa situation géographique la met au cœur de différentes influences, entre Occident et Orient, que ce soit au temps de Byzance ou plus récemment sous l’empire ottoman. A travers cette invitation, le Festival souhaite mettre à l’honneur l’actualité de la recherche en archéologie et en art antique mais  surtout rendre compte de la vitalité de la scène artistique grecque contemporaine.

Exposition Los Modernos – Dialogue France / Mexique à Lyon

Exposition du 2 décembre 2017 au 21 mars 2018,
au Musée des Beaux-Arts de Lyon

Découvrez les liens qu’ont entretenus les plus grands noms de l’art moderne de chaque côté de l’Atlantique avec, entre autres, Léger, Picasso, Bacon, Rivera, Siqueiros, Orozco Continuer la lecture de Exposition Los Modernos – Dialogue France / Mexique à Lyon

Nouvelle Objectivité en photographie : A. RENGER-PATZSCH

Exposition Galerie du Jeu de Paume – Paris, jusqu’au 21 janvier 2018

 

Indépendamment du rôle qu’il joua dans la Nouvelle Objectivité – mouvement artistique apparu en Allemagne au début des années 1920 –, Albert Renger-Patzsch (1897-1966) est aujourd’hui considéré comme l’une des figures les plus  Continuer la lecture de Nouvelle Objectivité en photographie : A. RENGER-PATZSCH

Le sacré : intervention de Philippe Gaudin

Intervention de Philippe Gaudin, philosophe, lors du stage académique au lycée Hélène Boucher (Paris), janvier 2017

http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/institut/membres-iesr/gaudin-philippe 

Le texte qui suit est la retranscription synthétisée des notes prises par Vincent Casanova, Virginie Fauvin et Fanny Gayon. Iconographie : Olivia Brianti.

            Le sacré est une notion moderne qui est née avec l’anthropologie religieuse et les travaux d’Émile Durkheim et de Rudolf Otto. Fruit d’une réflexion historique et d’une mise à distance du religieux depuis la fin du XVIIIe siècle – elle se distingue en cela radicalement des Continuer la lecture de Le sacré : intervention de Philippe Gaudin

Fenêtres sur cours – Peintures du XVIe au XXe siècle

Affiche de l'exposition - Santiago Rusiñol, El pati blau, 1891. Montserrat, Museu de Montserrat (Donaciò J. Sala Ardiz)
© Affiche de l’exposition – S. Rusiñol, El pati blau, 1891. Montserrat, Museu de Montserrat (Donaciò J. Sala Ardiz)

Le musée des Augustins de Toulouse présente, du 10 décembre 2016 au 17 avril 2017, « Fenêtres sur cours », première exposition jamais conçue sur le thème des cours intérieures  Continuer la lecture de Fenêtres sur cours – Peintures du XVIe au XXe siècle

Tina Modotti (1896-1942)

Par Olivia Brianti, professeure au Lycée Henri Poincaré, Nancy (54)

Dès septembre 2017, la question du programme limitatif « Un artiste en son temps : Tina Modotti » va permettre aux élèves de l’option de spécialité « Histoire des arts » de travailler sur UNE artiste, mais aussi sur un vaste pan de la culture artistique du Mexique.

L’exposition du Grand Palais « Mexique 1900-1950 » dresse un panorama de l’émulation artistique que Tina Modotti appréhende en arrivant au Mexique avec Edward Weston en 1923. S’en suivent des années de découverte de la photographie auprès de Weston, et de l’engagement politique au contact des muralistes. Mais le Mexique n’est qu’une étape de l’épopée artistique et politique qui mène Tina Modotti en Union soviétique, puis sur le front de la guerre civile espagnole.

Les deux documents proposés sous forme de schéma heuristique élaborent un aperçu (non exhaustif) des personnalités – qui contribuèrent d’ailleurs, bien souvent, à cette fameuse « Renaissance » mexicaine – rencontrées par Tina Modotti, et du contexte artistique mexicain après la révolution de 1910.

     1          2                     

Map mind 1 : les noms surlignés en rose correspondent aux femmes engagées ;
Map mind 2 : contribution de Laura Bernard, Lycée Jeanne d’Arc de Rouen, pour Les femmes et la photographie en Amérique Latine.

Jean-Claude Lebensztejn, Figures pissantes, 1280-2014, Éditions Macula

Pieter Bruegel l'Ancien (circa 1525-1569), Douze proverbes flamands (détail) : "Quelque but que je poursuive, je ne l'atteins jamais, je continue à pisser à la lune", vers 1558, huile sur panneau de chêne, 74,5 x 98,4 cm (pour l'ensemble des douze médaillons), ANvers, musée Mayer Van den Bergh
Pieter Bruegel l’Ancien (circa 1525-1569), Douze proverbes flamands (détail) : « Quelque but que je poursuive, je ne l’atteins jamais, je continue à pisser à la lune », vers 1558, huile sur panneau de chêne, 74,5 x 98,4 cm (pour l’ensemble des douze médaillons), ANvers, musée Mayer Van den Bergh

Sous le titre intrigant de Figures pissantes se cache une étude remarquable et non dépourvue d’humour sur  

Continuer la lecture de Jean-Claude Lebensztejn, Figures pissantes, 1280-2014, Éditions Macula

Collectif de Professeurs d'Histoire Des Arts